Séances Séance du 10 Juin 2022

– Communication de M. Guilhem Olivier, directeur de recherche à l’Institut d’études historiques de l’université nationale autonome de Mexico (UNAM), sous le patronage de M. Dominique MICHELET : « Entre acceptation, résignation et révolte : l’attitude de ceux qui sont destinés au sacrifice en Mésoamérique ».

Résumé

L’attitude des futures victimes face à leur destin sacrificiel a été interprétée de façon très diverse : accomplissement d’une mission cosmique visant à alimenter le Soleil et la Terre, acceptation en fonction d’un fatalisme soutenu par la croyance en un destin inéluctable, soumission à un système politique qui terrorisait les populations. Malgré la rareté des sources décrivant l’état d’esprit des victimes, quelques représentations dans les manuscrits pictographiques et surtout des témoignages en espagnol et en langue nahuatl du XVIe siècle décrivent des comportements fort divers. La prise en compte de l’âge, du sexe et de l’origine sociale et ethnique des victimes, leurs fonctions selon les contextes rituels parfois elles personnifient des divinités de même que les différentes valorisations de l’acte sacrificiel (exaltation héroïque ou destin néfaste) permettent de dresser un panorama plus nuancé des attitudes des Mésoaméricains face à la pratique du sacrifice humain.