Séances Vendredi 13 janvier 2023

– Communication de M.Matthieu Arnold, correspondant de l’Académie : « La Réforme strasbourgeoise face à la dissidence religieuse, 1524-1547. Eléments d’historiographie et de théologie ».

 

« La Réforme strasbourgeoise face à la dissidence religieuse, 1524-1547. Éléments d’historiographie et de théologie ».

 

Entre 1524 – nomination de Martin Bucer comme pasteur de Sainte-Aurélie – et 1547 – création des « christliche Gemeinschaften » –, la Réforme prend pied puis triomphe à Strasbourg. Rapidement, le mouvement religieux issu des idées de Luther se mue en nouvelle orthodoxie et presse le Magistrat de combattre les individus et les groupes jugés « sectaires ». La présente communication s’attache tout d’abord à examiner comment les Réformateurs strasbourgeois puis l’historiographie ont perçu ces dissidents religieux, avant de confronter cette perception aux images que les intéressés avaient d’eux-mêmes et de leurs contradicteurs. Elle esquisse enfin les grandes lignes de la pensée religieuse des dissidents, ainsi que les réponses, diverses, que Réformateurs ont tenté d’apporter au défi ecclésiologique et théologique posé par cette opposition au sein même du mouvement « évangélique ».

 

Mots clés : Strasbourg – Réforme – dissidence ou non-conformisme religieux – anabaptisme – Martin Bucer

 

 

« The Strasbourg Reformation in the face of religious dissent, 1524-1547. Elements of historiography and theology ».

 

Between 1524 – appointment of Martin Bucer as pastor of Sainte-Aurélie – and 1547 – creation of the « christliche Gemeinschaften » – the Reformation gained a foothold and then triumphed in Strasbourg. The religious movement that emerged from Luther’s ideas quickly became a new orthodoxy and urged the magistrate to combat individuals and groups deemed « sectarian”. This communication first examines how the Strasbourg Reformers and then historiography perceived these religious dissidents, before comparing this perception with the images that the individuals concerned had of themselves and their opponents. Finally, it outlines the main lines of the religious thought of the dissidents, as well as the various responses that the Reformers tried to bring to the ecclesiological and theological challenge posed by this opposition within the « evangelical » movement itself.

 

Key words : Strasbourg – Reformation – religious dissent or non-conformism – Anabaptism – Martin Bucer